Il existe une très grande variété de thés, en fonction de leurs couleurs, leurs provenances, leur mode de préparation… Si certaines sont très connues dans un pays particulier ou dans le monde entier, d’autres sont plus originales. C’est le cas du Genmaicha, que nous vous présentons ci-dessous.

Une origine controversée

Deux légendes s’opposent concernant la naissance du Genmaicha, le « thé au riz brun ». La première fait remonter son origine au temps des samouraïs. Elle raconte que l’un de ces guerriers avait l’habitude de boire un thé avant le combat mais qu’un jour son serviteur, Genmai, lui aurait rapporté un thé comportant quelques grains de riz tombés par erreur. Après avoir coupé la tête de son serviteur pour le punir de sa bêtise, le samouraï aurait finalement adoré ce thé agrémenté de riz.

La deuxième rapporte une naissance bien plus récente puisque celle-ci aurait eu lieu dans les années 1920. Au moment du jour de l’An, un marchand de Kyoto aurait eu l’idée de rajouter des morceaux de gâteau de riz grillés dans son thé. Ce fut d’abord un grand succès auprès des plus pauvres puisque le mélange était meilleur marché, puis tout le monde se mit à l’apprécier.

Déguster le Genmaichathé vert genmaicha

Comme l’indiquent ces légendes, le Genmaicha est donc un mélange de thé vert et de riz brun. Traditionnellement, il s’agit de thé Bancha ou mieux encore de thé Sencha pour un Genmaicha de meilleure qualité.

Le riz quant à lui est un mélange de grains grillés et de grains soufflés, ce qui lui vaut aussi le surnom de « riz popcorn ».

Du fait de cette composition originale, le Genmaicha est moins cher que le thé vert traditionnel mais également moins concentré en théine ce qui le rend plus adapté à une consommation en soirée par exemple. Cependant, la présence des céréales en fait également une boisson idéale pour le petit-déjeuner.

Le Genmaicha se prépare de manière classique bien qu’il ne puisse pas être réinfusé une deuxième fois. Il arbore une belle couleur jaune pâle et possède un arôme remarquable, une belle alliance entre la fraîcheur du thé vert et la douceur caramélisée du riz.

Bonne nouvelle pour la belle saison, il se prête également très bien à la préparation d’un thé glacé.