Les thés blancs ne sont pas encore très courants en Europe mais on commence à les trouver de plus en plus régulièrement dans les boutiques et salons de thé. Le plus souvent, il s’agit de Pai Mu Tan, un thé blanc raffiné et délicat à découvrir absolument.

Toute la finesse d’un thé blancpai-mu-tan thé blanc

Le thé blanc est un thé qui n’a pas connu de fermentation et quasiment pas d’oxydation lors de sa préparation. Les feuilles sont simplement flétries puis séchées. Ce traitement a l’avantage de donner un thé riche en polyphénols antioxydants.

Par ailleurs, cela confère au thé blanc un arôme délicat et subtil très rafraîchissant. Les thés blancs sont par conséquent souvent onéreux car haut de gamme et réservés aux vrais amateurs de thés. Les plus réputés sont Bai Hao Yin Zhen (Aiguille d’Argent) et donc le Pai Mu Tan (Pivoine Blanche) plus accessible en termes de prix mais aussi de saveur.

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, le Pai Mu Tan ne contient pas de fleurs. La pivoine blanche fait simplement référence à la pureté et la beauté féminine, à l’image de la finesse de ses arômes. Il est d’ailleurs déconseillé d’y ajouter lait, sucre ou encore citron afin d’en apprécier au mieux le goût.

Les différentes qualités du Pai Mu Tan

Le succès que commence à rencontrer le thé Pai Mu Tan a un revers : certains en profitent pour commercialiser sous ce nom du thé de moindre qualité. Pour bien juger un Pai Mu Tan, il faut donc faire attention à trois choses :

  • Son origine et sa date de récolte : le Pai Mu Tan doit provenir de la province chinoise du Fujian et est récolté au printemps.
  • Son aspect : il existe différents grades de Pai Mu Tan. Le Pai Mu Tan de grade A est constitué de bourgeons légèrement duveteux avec des feuilles vert clair. On peut y trouver de rares feuilles oxydées plus foncées. Sa liqueur est jaune pâle, parfaitement translucide. Le Pai Mu Tan de grade B comporte davantage de feuilles oxydées ou brisées et son infusion tire sur le jaune orangé. Quant au grade C, de moins bonne qualité, il possède de nombreuses feuilles foncées et brisées ce qui donne une liqueur nettement plus foncée.
  • Sa saveur : elle doit être très raffinée, légèrement sucrée, avec un arôme de fruits mûrs et de fleurs, sans aucune amertume. Les grades A sont les plus subtils et ils peuvent même être infusés jusqu’à 5 fois.