Retour

8 juillet 2020

Histoire du thé

Le Pu Erh, une boisson aux multiples vertus

Considéré comme une authentique plante médicinale dans le domaine de la médecine traditionnelle chinoise, le Pu Erh est reconnu partout dans le monde pour son caractère de purifiant naturel, ses qualités anti inflammatoires, mais aussi sa saveur fine et incomparable. Comme le vin, ce thé se bonifie avec le temps : pour les meilleurs Pu Erh verts, la durée de maturation atteint parfois les 50 ans… Zoom sur l’histoire, les caractéristiques et les nombreuses vertus de cette boisson.

L’histoire du thé Pu Erh

Le développement du Pu Erh, ou thé compressé, en Chine et autour du Yunnan

Le thé a toujours été une boisson emblématique en Chine. Déjà du temps des Tang, entre l’an 618 et l’année 907, on appelait cette préparation « puch », ce qui signifie « thé commun ». Puisqu’il faisait partie des coutumes et que beaucoup de personnes le consommaient, le thé faisait déjà, à l’époque, l’objet d’une culture assez intensive. Ainsi, pour simplifier son transport, on avait pris l’habitude de le compresser. Pendant de nombreux siècles, sur la route caravanière que l’on appelle aussi l’ancienne route du Thé et des Chevaux, on utilisait le thé comme monnaie d’échange.

Le thé Pu Erh, produit dans la région du Yunnan, connaît un essor important pendant la période des Qing, entre 1644 et 1912. Différentes ethnies du Yunnan (les Bulang et les Hani, notamment) cultivaient les arbres à thé depuis des siècles. Ce sont les Han qui ont mis au jour une méthode pour fabriquer le thé compressé que l’on appelle aujourd’hui Pu Erh

Le procédé de fabrication du Pu Erh

Les thés Pu Erh viennent pour la plupart des régions moyennement montagneuses de Chine : Xishuangbanna et Menghai, au nord de Yunnan. Les feuilles de thé fermentent au soleil avant d’être cueillies et triées à la main, afin de ne garder que les meilleures.

Ensuite, on peut utiliser cette matière première pour réaliser un thé vert Pu Erh compressé. Pour cela, il faut poser les feuilles sur un jet de vapeur pendant quelques minutes, afin de les assouplir. Celles-ci sont ensuite insérées dans des poches en coton et laissées dans une presse chaude sous vapeur. Elles prennent ainsi la forme d’une galette écrasée que l’on pose dans un espace chauffé et ventilé, avant de l’emballer et de la faire vieillir dans des caves. Ce processus de post-fermentation peut prendre des années pour obtenir un arôme fin et délicat !

Une autre technique a été développée dans les années 1970, pour fabriquer plus facilement des thés compressés. Ici, on obtient un thé Pu Erh noir qui a besoin de 45 jours à 3 mois maximum pour fermenter. Grâce à la variété des couleurs des feuilles, on peut obtenir des boissons plus ou moins sombres, avec des notes aromatiques différentes.

Les goûts et arômes du thé Pu Erh

Les principales saveurs du thé Pu Erh

Si vous optez pour le thé vert compressé cru, vous obtenez une boisson avec une légère amertume. Le thé noir Pu Erh, quant à lui, se présente comme plus thé Pu Erhdoux et plus velouté en bouche. Les deux alternatives peuvent se compléter et venir vous apporter du plaisir en fonction de vos envies du moment.

Par exemple, si vous cherchez un thé minceur pour ne pas succomber au grignotage, l’amertume du thé vert compressé peut vous apaiser et vous détourner des sucreries. Et si vous avez envie de finir un repas sur une note délicate tout en bénéficiant du côté « purifiant naturel » du thé, vous pouvez opter pour le Pu Erh noir cuit.

De nombreuses variétés et des saveurs diversifiées

Difficile d’expliquer en quelques lignes le goût du Pu Erh : selon la durée de la fermentation et la méthode de fabrication, les saveurs peuvent changer du tout au tout. De plus, en fonction de la montagne sur laquelle le thé est cultivé, la réputation n’est pas toujours la même !

Par exemple, on considère le thé Bazhang comme le plus rustique, le thé Yiwu est quant à lui plus doux et très aromatique, tandis que le thé Jingmai se montre plus modéré et que le thé Bindgao surprend avec ses notes sucrées. Tous ces Pu Erh restent de délicieuses boissons aux nombreuses vertus, utiles pour se faire plaisir, mieux digérer et même faciliter une perte de poids.

Les bienfaits sur votre santé

Un allié minceur incontournable

Tous les thés peuvent faciliter la perte de poids, notamment parce qu’ils permettent de mieux vous hydrater, de réduire la sensation de faim et qu’ils possèdent des vertus détox idéales pour faciliter la digestion et limiter les conséquences des repas trop copieux.

On estime aussi que ce thé noir pourrait participer à la réduction du cholestérol, à condition toutefois de l’associer à une alimentation saine et équilibrée. 

Boire du thé Pu Erh pour se sentir mieux au quotidien

Pas besoin d’avoir des kilos à perdre pour boire du thé Pu Erh ! Même si vous avez un poids tout à fait correct, vous avez intérêt à intégrer ce petit rituel dans vos habitudes. En effet, cette boisson renferme un taux de catéchines élevé : elle a des propriétés antioxydantes qui permettent de retarder le vieillissement des cellules et de limiter les risques de maladies liées à l’âge.

Plus généralement, boire ce thé fermenté vous permet de renforcer votre système immunitaire et d’avoir davantage d’énergie tout au long de la journée. N’hésitez pas à acheter du thé Pu Erh pour le boire chaque matin avant de partir au travail, par exemple : c’est une bonne manière de se lancer dans une journée productive et agréable.

Nos conseils de préparation du thé Pu Erh

Pour bien profiter de votre dégustation de thé minceur Pu Erh, comptez un dosage de 2,5 grammes de thé pour 125 mL d’eau. Veillez à placer les feuilles dans un infuseur assez grand, de manière à ce que les feuilles ne soient pas trop serrées pendant l’infusion et qu’elles diffusent mieux leurs saveurs.

Faites infuser le thé dans une eau à 85° et laisser tremper entre 3 et 5 minutes selon la saveur souhaitée. Quand votre préparation est terminée, retirez le filtre pour que les tanins ne se développent pas et pour conserver toute la saveur de votre Pu Erh. N’hésitez pas à ajouter un peu de sucrant si vous souhaitez une boisson plus douce (miel, sucre, sirop d’agave, etc.).

En médecine chinoise, on utilise aussi bien le thé Pu Erh pour résoudre les problèmes digestifs que faciliter la perte de poids. N’hésitez pas à vous en procurer sur Compagnie Coloniale pour le découvrir et profiter de ses nombreuses vertus.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !