Retour

24 avril 2019

Histoire du thé

Les caractéristiques du thé Oolong

Extrêmement populaire en Asie où il est très fréquemment servi dans les restaurants, le thé Oolong, aussi connu sous le nom de « thé bleu vert » en raison de la couleur de son infusion, a de vraies spécificités. Voyons donc ensemble quelles sont les caractéristiques du thé Oolong.

Le thé Oolong, un thé à oxydation incomplète

Le thé Oolong (qui signifie dragon noir en chinois) ou thé Wulong tire son nom d’une légende chinoise qui dit qu’un planteur vit un jour un « dragon noir » surgir d’un théier dont les feuilles avaient révélé des notes boisées de châtaigne et de noisette. Sa principale caractéristique tient à son oxydation qui est incomplète. Ainsi, le thé Oolong est à classer entre les thés noirs et les thés verts (le premier présente une oxydation complète, quant au second une absence d’oxydation). D’ailleurs, c’est parce que les thés Oolong font l’objet d’une oxydation variant de 10 à plus de 70 % qu’ils couvrent une très large palette d’arômes. Ils sont d’ailleurs classés en plusieurs familles :
  • Les thés Oolong faiblement oxydés (10 à 30 %) ont des arômes proches du thé vert, bien qu’un peu plus doux
  • Les thés Oolong fortement oxydés (40 à 70 %) ont des arômes boisés, fruités et même caramélisés. Notre Grand Oolong s’inscrit dans cette famille avec son délicat parfum de châtaigne.
  • Les thés Oolong vieillis (torréfiés à intervalles réguliers sur des périodes pouvant aller jusqu’à 50 ans) développent quant à eux des arômes très fruités

Le thé Oolong, une production entre Chine et Taïwan

À la différence d’autres thés, le thé Oolong est quasi-exclusivement produit à Taïwan ou en Chine. À ce jour, plus de 90 % des thés Oolong sont effectivement fabriqués dans le petit État insulaire situé en bordure de la Chine. Le reste de la production s’effectue majoritairement en Chine et plus précisément dans la province du Fujian, dans le sud-est du pays. Il faut dire que les monts Wuyi sont idéaux pour la culture du thé. Ces dernières années, de petites productions jusque-là dédiées au thé noir ont commencé à proposer du thé Oolong que ce soit au Sri Lanka, aux Philippines ou encore en Corée du Sud. Ces nouvelles productions tentent de profiter de la demande mondiale croissante pour ce thé savoureux et délicat. Si vous souhaitez en savoir plus sur le thé Oolong n’hésitez pas à consulter notre site Compagnie Coloniale !]]>

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !