Retour

7 décembre 2018

Nos conseils

Conseils pour bien préparer son thé

Conseils pour bien préparer l’eau de son thé

La qualité ne suffit pas : pour profiter pleinement d’un délicieux thé, il ne faut pas rater son infusion. Bien souvent, quelques minutes suffisent pour réussir cette étape, mais certaines bonnes habitudes permettent de la sublimer. Ainsi, avant de siroter votre infusion ou thé préféré(e), prenez le temps de lire et de suivre ces quelques conseils relatifs à la préparation de l’eau.

Privilégier les eaux de bonne qualité

Parfois, l’eau du robinet se révèle totalement compatible avec la préparation du thé. Mais si la vôtre contient trop de calcaire, cela ralentira le processus d’infusion — sans compter que le chlore ne laisse pas les arômes se libérer aussi bien.

Si vous savez que votre eau du robinet est chargée en calcaire, investissez dans une carafe filtrante et pensez à changer la cartouche régulièrement. Naturellement, on peut faire du thé avec de l’eau de source ou de l’eau minérale (choisissez alors les formules riches en oligo-éléments et pauvres en minéraux).

Maîtriser la température

Il faut de l’eau chaude pour réussir un thé, car c’est sous l’effet de la température que les arômes se diffusent. Cependant, nous vous conseillons de  respecter les recommandations (en termes de degrés), vous risquez de sentir une amertume apparaître, ou même de déceler un goût vraiment désagréable.

On ne dépasse pas 95° pour l’infusion de son thé et, selon la préparation, on conseille parfois des températures beaucoup plus basses (65° pour certains thés blancs, par exemple). L’eau qui a été portée à ébullition ne recèle plus aucune bactérie, et surtout aucun bienfait (nutriments, minéraux, acides aminés). De plus, l’eau bouillante contient moins d’oxygène — et il en faut pour réussir une infusion. En somme, l’eau frémissante reste le meilleur compromis !

Respecter la durée d’infusion

Toutes les boissons n’ont pas besoin d’autant de temps pour se diluer dans l’eau. Pensez toujours à regarder la durée d’infusion préconisée, afin de la suivre de la meilleure façon possible. Vous pouvez laisser un peu plus longtemps pour davantage d’intensité — ou abréger l’attente pour boire quelque chose de plus léger. Mais ne vous éloignez pas trop des recommandations initiales, au risque de perdre tout le charme de la préparation !

 

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !